Cuvée La Mouline - 2016
Cuvée La Mouline - 2016

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Un hiver doux et extrêmement pluvieux suivi d’un printemps morose, provoquant un retard de végétation.

Une fenêtre providentielle de temps sec apparait au début de la floraison pour limiter la coulure.

Un été exceptionnellement sec et chaud permettant l’installation de la contrainte hydrique.

Des pluies salvatrices début septembre pour relancer la maturation. Mi-septembre et octobre ensoleillés et quasiment sans pluie, pour parfaire la maturation et permettre des vendanges sereines.

Des conditions idéales pour récolter des raisins d’excellente qualité́.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: un très beau rouge velours

Nez: un nez subtil et léger aux arômes de fruits rouge avec des notes mentholés. Un nez très expressif sur la rétro olfaction.

Bouche: une mise en bouche souple, beaucoup de fraicheur en bouche, une belle structure tannique qui lui offre une certaine longueur en bouche.




Cuvée La Mouline - 2015
Cuvée La Mouline - 2015

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Un hiver sans caractère exceptionnel (pluvieux les deux premiers mois, plus froid entre mi-janvier et mi-février), suivi d’un printemps sec et chaud pour une floraison quasi-parfaite.

Un climat idéal pour satisfaire aux deux premières conditions d’un bon millésime : une floraison et une nouaison précoces, rapides et homogènes.

Un début d’été sec et chaud entre nouaison et véraison, suivi d’un mois d’août salvateur pour lancer la maturation.

L’arrêt de croissance, 3ème condition nécessaire à l’établissement d’un bon millésime de rouge, est noté au début de la véraison.

Septembre et octobre : frais, ensoleillés et sans pluies autorisèrent des vendanges sereines réunissant parfaitement les deux dernières conditions propices à la réussite d’un millésime.

Toutes les conditions réunies pour récolter des baies d’excellente qualité

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: rouge carmin, très limpide

Nez: un nez expressif et complexe, équilibré, des arômes de fruits rouges et de bourgeons de cassis

Un vin tannique, avec un bel équilibre qui ne demande qu’à vieillir encore.




Cuvée La Mouline - 2010

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Même si le millésime 2010 arrive après un exceptionnel millésime 2009, il s’affirme comme un superbe vin avec une structure imposante et une belle acidité. Il pourrait bien surpasser le millésime 2009 d’ici une quinzaine d’années.

Après un hiver froid et humide, des débuts difficiles avec en juin un climat froid et humide entrainent coulure et millerandage sur les merlots.

Mais dès la fin du mois de juin les températures s’élèvent avec un été particulièrement sec. A la fin du mois de juillet la canicule s’installe pendant 2 semaines entrainant l’arrêt de la croissance de la vigne. Heureusement les températures baissent au mois d’aout et de septembre et les précipitations modérés permettent d’annuler le stress hydrique.

Fin septembre et début octobre les conditions ensoleillées en journée et fraiche pendant la nuit permettent d’obtenir à la récolte (moins abondante que celle de 2009 en raison des conditions climatiques du mois de juin) des raisins fruités et concentrés en tannins et en couleur.

Début des vendanges les 6 octobre: un millésime fruité et puissant!

 

 NOTES DE DEGUSTATION

- Couleur : grenat sombre

- Nez : grande harmonie aromatique des tannins du bois et des fruits rouges très mûrs.

- Bouche : très puissante et structurée avec des arômes de fruits confits. Finale riche, concentrée et complexe.

- Durée potentielle de vieillissement 20 à 25 ans.



Cuvée La Mouline - 2009
Cuvée La Mouline - 2009

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

A l’inverse du millésime 2008 qui a donné beaucoup d’inquiétude, avant d’aboutir à une issue très favorable, le millésime 2009 est apparu comme béni des dieux.

-          Une floraison, début juin, accompagnée d’un temps chaud, sec et ensoleillé

-          Une véraison précoce.

-          Une maturation du raisin achevée grâce á un temps chaud et sec en août et septembre et l’apport ponctuel dequelques petites pluies en septembre.

-          Des températures nocturnes fraîches ont contribué à l’accumulation des pigments de couleur, à maintenir l’acidité et à permettre aux arômes de se développer par le biais d’une lente maturation.

-          Enfin des vendanges de rêve fin septembre, début octobre ont eu lieu sous des conditions climatiques exceptionnellement sèches.

Début des vendanges le 28 septembre.Après vinification, les vins obtenus sont croquants, gourmands, basés sur des notes de fruits très mûrs. La couleur et les tanins sont très intenses et laissent présager d’une grande garde, mais la finesse et l’élégance prennent le dessus sur la puissance.

Un millésime exceptionnel, du même niveau que le 2005.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: un beau rouge rubis, une texture limpide et une couleur intense

Nez: au nez nous retrouvons des arômes de fruits à coque ainsi que des beaux arômes de cassis mûrs

Bouche: en bouche, l’attaque est souple et onctueuse, vin très structuré avec une belle longueur en bouche




Cuvée La Mouline - 2008
Cuvée La Mouline - 2008

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Année éprouvante pour le vigneron. Après une fin d’hiver douce et sèche, le démarrage de la vigne a été retardé par le temps froid qui s’est installé de mi-mars à fin avril.

Le mois de mai pluvieux a connu quelques épisodes de grêle qui ont stressé certaines parcelles de vignes.

La floraison se déroule en juin pendant une période fraîche et pluvieuse, ce qui entraine des phénomènes de coulure.

Fin juin et jusqu’au 10 août une longue période de beau temps sec permet de développer le potentiel de tanins et de matière colorante.

Une nouvelle période délicate de mi-août jusqu’au 16 septembre, froide et humide, est heureusement suivie à la mi-septembre d’un beau temps sec grâce à l’apparition d’un vent de nord-est.

Les nuits restant fraîches permettent d’obtenir une maturation douce et équilibrée favorable aux expressions aromatiques élégantes.

Début des vendanges le 8 octobre.

Après vinification, le résultat est étonnant avec des vins à la fois concentrés en tanins et en couleur, mais aussi extrêmement velouté en bouche.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: grenat

Nez: caramel et cacao très onctueux

Bouche: savoureuse, goûteuse, moelleuse où l’on retrouve des notes d’oranges et de fruits confits. Structure tannique harmonieuse

Fin de bouche longue et onctueuse

 




Cuvée La Mouline - 2007
Cuvée La Mouline - 2007

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Des conditions climatiques maussades de mai à août, avec une pluviométrie abondante ont permis de reconstituer en grande partie les réserves en eau du sol, déficitaires après quatre années très sèches. Les températures sur cette période ont été en baisse par rapport au millésime 2006.

Une particulière surveillance s’est révélée nécessaire, compte tenu de ces conditions, dans la protection du vignoble, contre le mildiou.

Cependant comme pour les années précédentes le mois de septembre, particulièrement ensoleillé, permet d’achever dans des très bonnes conditions la maturation du raisin.

Le travail de tri de raisin à la vigne, très soigné, et la volonté de ne pas se presser pour ramasser le cabernet sauvignon, afin de lui permettre d’atteindre sa pleine maturité, permettent d’obtenir une très belle récolte.

Les vendanges ont commencé le 1er octobre.

Après vinification, les vins sont caractérisés par des notes de fruits rouges, très fraîches. Les tanins sont mûrs, équilibrés sans aucune austérité.

 

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020 

Couleur: corail

Nez: très frais avec des notes de caramel, de tabac et de sous-bois

Bouche: marquée par les arômes de fruits rouges acidulés (groseille, framboise, airelle) allié à un délicat apport de boisé par les barriques

Fin de bouche vive, acidulée et fruitée avec une bonne structure tannique élégante

Vin de plaisir immédiat!


 




Cuvée La Mouline - 2006
Cuvée La Mouline - 2006

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Après d’importantes précipitations au mois de mars, la température des quatre mois qui ont suivis à nettement dépassé les normes saisonnières. Le mois de juillet est même caniculaire.

En revanche, le mois d’août frais et pluvieux a retardé la maturation.

Le début du mois de septembre est miraculeux avec une température de 35°C, malheureusement suivi par d’importantes précipitations. Mais la fin de septembre et le début d’octobre ont bénéficié d’un ensoleillement qui a permis d’achever la pleine maturité.

Ce millésime a nécessité du soin et de la sélectivité au moment des vendanges et dans le travail de vinification.

Les vendanges ont commencé le 27 septembre.

Après vinification on obtient des vins plus classiques que ceux du millésime 2005 avec des merlots équilibrés et intenses en bouche et des cabernets très structurés qui apportent un important potentiel de garde.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020 

Couleur: une belle robe rouge Bordeaux, des reflets rouges clairs et un coté ambré

Nez: un nez frais et mentholé, des notes d’arômes poivrées

Bouche: la mise en bouche est fondante, un vin structuré, tannique et équilibré. Une belle longueur en bouche.

Un vin évolué qui mérité de l’aération avant la dégustation.

Idéal à déguster en ce moment!





Cuvée La Mouline - 2005
Cuvée La Mouline - 2005

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Des conditions idéales depuis le mois de mai (un ensoleillement permanent sans excès de chaleur, très peu de pluie et fraîcheur nocturne) ont permis d’obtenir une maturation lente, caractéristique des années légendaires du Médoc.

Les vendanges ont commencé le 29 septembre.

Après vinification on obtient bien le millésime exceptionnel que l’on pressentait. Les Merlots sont aussi réussis que les Cabernets : fruit intense et élégant, équilibre, profondeur, richesse, concentration et fraîcheur extrême, sans oublier un potentiel de garde presque illimité.

Millésime exceptionnel!

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: vermeil intense

Nez: figues mûres, de pruneaux, de fruits confits

Bouche: tout en ampleur, en richesse et en complexité aromatique avec une structure tannique fondue.

Fin de bouche très longue et soyeuse.

Très grand Vin !



Cuvée La Mouline - 2004
Cuvée La Mouline - 2004

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Le mois de juin beau et sec est propice à une floraison rapide et très homogène.

Le temps clément se poursuit en juillet mais se dégrade beaucoup à partir du 15 août avec un ensoleillement insuffisant et une pluviométrie excessive. Mais comme pour le millésime 2002 une première moitié de septembre magnifique provoque un retournement de situation spectaculaire.

Le résultat est un millésime d’une maturité extraordinaire et d’une grande régularité de qualité quel que soit le cépage.

Les vendanges ont commencé le 4 octobre.

Après vinification le résultat est celui d’un millésime fait pour le vieillissement avec des tanins soyeux et équilibrés et une concentration remarquable malgré une production généreuse.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020 

Couleur: cerise à reflets légers orangés

Nez: doux et fruité, très complexe et très fondu

Bouche: vineuse avec des tanins bien présents mais harmonieux. Note de fruits rouges (fraise, framboise) mûrs

Fin de bouche très persistante toute en suavité

Vin de plaisir immédiat et de garde.

 




Cuvée La Mouline - 2003
Cuvée La Mouline - 2003

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

L’apparition des premières feuilles en mars et le début de la floraison fin mai présage d’un millésime précoce.

A partir du 1er avril le vent du sud plonge le vignoble dans la sécheresse.

Dès le 20 août, une perturbation venant de l’ouest met fin à la canicule et rétablit l’évolution de la maturité qui s’était bloquée lors de la sécheresse surtout sur le cépage Merlot.

Les vendanges précoces, commencées le 29 septembre, permettent de ramasser des raisins exceptionnellement mûrs avec une très belle réussite sur les Cabernets Sauvignon.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: pourpre avec des éclats brillants

Nez: léger et fruité de fruits mûrs (griotte)

Bouche: bonne texture en bouche, vive et fruité, rehaussé par l’apport léger du bois

Fin de bouche fraîche et persistante, encore riche en tanins.

 


 



Cuvée La Mouline - 2002
Cuvée La Mouline - 2002

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Début mai une longue période de froid et de mauvais temps s’installe, ralentissant de floraison et laissant craindre une mauvaise fécondation. Effectivement ont observe en juin de la coulure sur tous les cépages.

Après une période d’ensoleillement en juillet, le mois d’août est très froid et humide. La maturation est très lente et nous commençons à nous inquiéter. Mais un miracle se produit en septembre avec l’arrivée d’un été indien jusqu’à mi-octobre.

Au final on obtient sur le millésime 2002 un vin à dominante Cabernet Sauvignon, puissant et équilibré avec une belle architecture tannique laissant présager une belle garde.

Les vendanges ont commencé vers le 10 octobre.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: vermeil plus soutenue que celle du millésime 2001

Nez: fruit rouge très aromatique mêlé à des senteurs de sous bois humide

Bouche: fine et délicate avec de la fraîcheur et du fruit. Belle structure tannique rehaussée par l’apport léger du bois

Fin de bouche sur le fruit sans sécheresse.

 


 



Cuvée La Mouline - 2001
Cuvée La Mouline - 2001

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Un hiver doux et humide, puis un mois de juillet très pluvieux ont retardé le cycle végétatif de la vigne.

Le mois de septembre ensoleillé a permis de rattraper la plus grosse partie de la maturité du raisin.

Les vendanges assez tardives ont commencé le 4 octobre et ont nécessité beaucoup de soins dans la cueillette des cabernets sauvignon plus en retard dans leur maturité que les merlots.

Au final, des tris très soigneux ont permis d’obtenir une belle réussite sur le millésime 2001.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Décembre 2020

Couleur: une robe rouge Havane, aux reflets pourpre

Nez: un nez peu expressif, des arômes de fruits confits

Bouche: la mise en bouche est très souple, un profil de vin évolué

 

 



Cuvée La Mouline - 2000
Cuvée La Mouline - 2000

Provenant d’un encépagement de vieilles vignes de 45% Cabernet Sauvignon et de 55% Merlot. Cette cuvée n’est produite que sur les millésimes de grande maturité avec des quantités limitées de 600 à 2400 bouteilles.

L’objectif recherché est de se comparer avec les vins des grands crus classés de Pauillac qui sont nos proches voisins. Cette cuvée est élevée pendant 12 mois en barriques dont 70% neuves.

 

CONDITIONS CLIMATIQUES

Après un démarrage précoce de la vigne, la floraison commence dans les premiers jours de juin.

Le beau temps chaud des mois d’août et septembre permet d’obtenir une excellente maturité des raisins.

Début des vendanges le 2 octobre.

Dès les premiers jours de ramassage, les vins obtenus riches en couleur, puissants et bien charpentés nous confirmèrent que 2000 était un excellent millésime.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Couleur: jolie couleur carmin avec des reflets orangés.

Nez: pruneau, de griotte confite et de sous-bois.

En bouche : notes de fruits rouges bien mûrs. Petite nuance légèrement acidulée se mariant parfaitement avec le léger boisé apportant des notes beurrées et grillées.

Rond et savoureux sans aucune agressivité tannique. Fin de bouche élégante et persistante.



Cuvée La Mouline - 1998
Cuvée La Mouline - 1998

CONDITIONS CLIMATIQUES

Un été radieux, vendanges pluvieuses : la précocité était gage de qualité. Les grands terroirs et le

cépage merlot furent favorisés. Pour les vins rouges, c'est un beau millésime classique, tannique et

de garde.

 

NOTES DE DEGUSTATION

Couleur: rouge ardent, couleur évoluée. Vin translucide et limpide. De beaux reflets tuilés

Nez: discret aux arômes de fruits murs

Mise en bouche: très souple, les tannins sont fondus et la fin de bouche est longue

Un vin très fin, très élégant à consommer sans attendre.

A carafer 2 heures avant de le consommer.